startups2-1200x638

Quitter son emploi pour lancer un business: 8 étapes à suivre

Il arrive souvent dans la vie qu’on ait envie d’évoluer, de quitter son job et de se mettre à son propre compte.

Dans le cadre de la conjoncture de nos pays actuellement, cela pourrait être perçu par certains comme de la folie, mais ceux-là ne voient que le côté négatif.

En effet, il existe des avantages non négligeables à créer sa propre entreprise dont le fait de créer de l’emploi et augmenter ses revenus et enfin être un employeur au lieu d’un employé.

De nos jours, l’Afrique est le continent ou on enregistre les plus forts taux de croissance, ce qui est une aubaine pour tout entrepreneur, c’est le moment parfait pour se lancer. Pour y arriver, il y a cependant plusieurs étapes à suivre.

Etape 1: Bien quitter son job

C’est la première étape, en effet il ne s’agit pas seulement de quitter son travail, mais il faut aussi savoir le faire. C’est un acte très difficile à réaliser, il faut du courage, mais aussi un plan précis afin de le faire sans en subir des conséquences fâcheuses.

Cela passe par épargner une certaine somme pendant un bon bout de temps. C’est important dans le sens ou cette somme pourrait vous aider à financer une partie de votre projet, mais aussi assurer vos arrières afin de prévenir un quelconque problème d’ordre financier

Etape 2: L’idée de business

L’idée de business doit précis simple et bien conçu. Il est possible d’avoir sa propre idée, de remarquer une idée innovante et de le mettre en œuvre ou encore adapter une idée venue de l’étranger au contexte de votre pays.

En Afrique, il y a plusieurs choses à faire et dans tous les domaines que ce soit dans la finance, les technologies, les transports ou encore l’agroalimentaire.

Tous ces secteurs ont des potentiels énormes, il serait ingénieux d’en profiter et de trouver des solutions adéquates qui pourraient être à même d’aider les populations et créer des ressources.

Etape 3: L’étude de marché

C’est un des aspects les plus importants, car elle permet de connaitre les besoins du marché afin de pouvoir trouver les solutions qu’il lui faut.

Sans l’étude de marché, il est possible de se perdre et de proposer des produits ou services existants déjà sur le marché.

Par contre, cette étude ne garantit pas forcément la réussite de votre projet, mais c’est quand même nécessaire, car elle permet tout de même d’affiner les recherches.

Etape 4: Rédiger son idée sur du papier

La rédaction de son idée sur le papier est étape importante, elle vous permet d’avoir une plus grande clarté sur ce que vous voulez faire.

C’est sur ce papier que vous écrirez le nom de l’entreprise, le secteur dans lequel elle évoluera et le plan de marche. Il n’est pas cependant nécessaire qu’il y ait trop de pages, car l’idée mûrira et ainsi il y aura une évolution.

Etape 5: Se rapprocher des incubateurs

En général en Afrique, il y a de plus en plus d’organismes qui ont été créés afin d’aider les créateurs d’entreprises.

Vous pourrez ainsi confronter votre idée à des professionnels afin qu’ils vous renseignent sur certains points et vous saurez ainsi ce qu’il y aura à améliorer et ce qu’il faut enlever.

Cela équivaut à acquérir un peu plus vite de l’expérience, ce qui est une énorme opportunité.

Etape 6: Rédiger son business Plan

C’est une des étapes les plus fastidieuses. En effet, le business plan se doit d’être bien rédigé et complet, d’où le fait qu’il soit toujours long. Cela peut vous prendre beaucoup de temps, mais ça vaut le coup, car sans ce dernier, il vous sera presque impossible d’être soutenu financièrement.

Le Business plan doit mettre en évidence tous les aspects de votre idée et tout doit être chiffré. Vous devrez y mentionner les sommes qu’il faut pour financer le projet, combien cela rapportera, dans combien de temps et les statiques qui chiffrent les taux de réussite et d’échec.

Etape 7: La phase de financement

Pouvoir financer son projet est la clé de réussite du projet. Il y a possibilité d’utiliser plusieurs modes de financement. On peut y arriver grâce à sa famille ou ses amis, par les organismes financiers comme les banques et on peut aussi s’auto financer si on en a les moyens.

Dans un contexte africain, il est souvent dur, voire même impossible, de se faire aider par une banque, par contre les projets de moindre envergure peuvent quant à elle faire l’objet de financement par des organismes de micro finances.

Etape 8: La création

Après avoir passé toutes ces étapes, il ne vous reste plus qu’à enregistrer votre entreprise auprès des agences gouvernementales. Il faut savoir que ce n’est que le début et que la gestion d’une entreprise n’est pas de tout repos.

 

Check Also

entreprendre

7 conseils pour démarrer une affaire sans argent

Certaines personnes ont beaucoup d’idées de projets, mais ont peur de se lancer surtout lorsqu’ils …

2 comments

  1. Bonjour
    Très pratique comme conseil

  2. Merci pour ce partage de connaissance au profit des personnes qui veulent se lancer dans l’auto emploi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *