entreprendre

7 conseils pour démarrer une affaire sans argent

Certaines personnes ont beaucoup d’idées de projets, mais ont peur de se lancer surtout lorsqu’ils n’ont pas argent.

Dans cet article, nous allons partager avec vous des idées pratiques pour vous lancer en affaire sans ou avec peu de moyens.

Avoir sa propre affaire, c’est pouvoir être indépendant et autonome financièrement et si vous suivez les conseils qui vont suivre, vous pourrez mener à bien votre entreprise pour bien la démarrer sans soucis.

L’erreur à ne pas faire est de vouloir commencer gros, car dans ce cas le risque serait beaucoup plus important. On n’a pas forcément de financement, donc il faut savoir mettre en place une bonne stratégie.

Faire une étude de marché

Certains entrepreneurs veulent se lancer en affaire juste parce qu’un tel l’a fait est ça a marché pour lui, alors pourquoi pas pour moi ! Non !

Avant de se lancer, il faut d’abord que le besoin se fasse sentir, qu’il y ait une demande de service ou de produit suffisante. Par exemple, lorsqu’on veut évoluer dans la vente de produits laitiers, il faudrait d’abord que la demande existe là où on veut s’implanter.

Ensuite, il faut s’assurer que notre clientèle cible ait un bon pouvoir d’achat pour écouler notre produit. Il faudrait également étudier le comportement du consommateur pour savoir s’il est sensible au produit que l’on veut lui proposer ou pas.

Il sera ainsi question d’étudier le prix du produit ainsi que son seuil de rentabilité pour faire un retour sur investissement. Tous ces paramètres sont à tenir en compte, au même titre que les stratégies marketing à mettre en place face à la concurrence, à la clientèle, mais aussi aux fournisseurs.

C’est la phase la plus capitale, surtout qu’il faut se renseigner pour savoir s’il s’agit d’un nouveau concept et convaincre les gens qu’ils en ont besoin et s’il s’agit d’un concept déjà existant, satisfaire les besoins jusqu’ici non couverts.

Son entourage est sa première clientèle 

Pour bien démarrer, il faut se dire que son entourage est sa première cible. Il faut d’abord s’essayer à les convaincre et leur demander d’en parler autour d’eux pour faire du bouche-à-oreille.

Avant même de se lancer, il faut leur faire part du projet pour savoir comment ils le prennent. Certains seront très généreux et feront des suggestions et autres remarques positives pour vous encourager à ne pas baisser les bras.

Il faudra les prendre en compte parce qu’au-delà d’être vos proches, ils sont des consommateurs et s’ils apprécient le produit ou le service, il y a de grandes chances que d’autres en fassent de même.

Commencer petit et ne pas être gourmand 

Paris ne s’est pas fait en un jour ! En effet, la plupart des entreprises prospères ont commencé avec des moyens réduits.

Moins le business est grand, moins on prend de risque. Il faut y aller pas à pas afin de maîtriser son marché. Il faut d’abord gravir la première marche de l’échelon avant de prétendre toucher les étoiles.

Pour se faire, il faut d’abord réduire les dépenses comme le loyer et les factures qu’il est possible d’optimiser en travaillant chez soi ou dans un bureau partagé pour les services.

S’il s’agit de produits, vous pourrez prendre un petit local bon marché, accessible, mais pas cher et pas très loin de chez vous pour démarrer.

Vous ne serez pas obligés d’employer quelqu’un, car si vous avez le temps, vous pourrez vous en occuper vous-même. Si, en parallèle, vous menez une activité, vous pourrez demander à un proche de vous relever de temps à autre et en échange lui donner le transport et le repas.

Avoir une présence sur le web

En 2017, la présence digitale est très importante pour développer ses affaires. Si vous n’avez pas les moyens de vous faire faire un site web, il faudrait tout de même admettre qu’ils se font désormais à moindre coût, on peut commencer par être présent sur les réseaux sociaux. Facebook, Instagram, Twitter et si possible YouTube pourront vous faire gagner beaucoup de clients.

Il sera nécessaire d’utiliser les bons mots clés pour augmenter ses chances d’être vu. Pour se faire, pas besoin d’avoir du matériel, il suffira d’utiliser son téléphone portable et de prendre des images nettes des produits ou services que vous proposez et le tour est joué.

Aller vers les clients et les partenaires 

Pour une nouvelle entreprise qui se crée, il faut aller vers les clients et les fournisseurs à travers les forums et les rencontres d’entrepreneurs. Vous vous dites oui, mais comment les trouver ?

Eh bien sur internet ! Fouinez, piochez et dénichez-les, car vous pourrez avoir là-bas des opportunités de partenariat, voire de financement, ou tout bonnement décrocher de gros clients.

En outre, vous pourrez avoir là-bas des conseils et astuces pour développer et diversifier plus tard votre affaire.

Une affaire peut en créer une autre 

Si le projet qui vous tient à cœur demande des moyens conséquents, il faut le mettre de côté et commencer par une affaire qui n’est pas très capricieuse.

L’astuce, c’est de ne tourner le dos à aucune affaire que vous pouvez traiter. Par exemple, si vous savez que tous les midis vos voisins achètent à manger, proposez-leur un service de livraison à domicile.

Ou par ailleurs, si les week-ends vous êtes libres, proposez-leur des activités pour leurs enfants. Il ne faudra surtout pas hésiter à utiliser les réseaux sociaux pour proposer ces services à d’autres qui seraient intéressés.

Ce sont ces petites affaires qui vont vous aider à bondir et gagner de l’argent pour avoir des fonds et faire réellement ce que vous voulez.

(Lu sur Finances Affaires)

Check Also

startups2-1200x638

Quitter son emploi pour lancer un business: 8 étapes à suivre

Il arrive souvent dans la vie qu’on ait envie d’évoluer, de quitter son job et …

2 comments

  1. bonjour. j’ai beaucoup apprécier les conseils et je voudrais vous soumettre mon cas particulier sur l’élevage des poulets de la race local; je ne dispose pas en effet de moyens conséquents; je n’ai que l’espace que j’ai pu acquérir depuis une année; mais comment commencer ou par quoi /ou commencer? la progression; suis un peu embrouillé. un apport de votre part pourrait m’aider à m’orienter et voire planifier pour pouvoir débuter.

  2. je pense que ce sont de beaux conseils pour les jeunes qui souhaitent créer de petites entreprises. On nait petit et on grand et non l’inverse. Si l’on nait grand la suite on l’a connaît au lieu de grandir on ira vers sa chute. bref tout est relatif ce sont de petits conseils de profane comme nous autres pour orienter les jeunes créateurs d’entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *